Nous avons récemment emménagé dans une nouvelle maison, et dès l'instant où nous l’avons visité, j'ai imaginé instantanément comment chaque pièce prendrait forme. Notre chez nous est vraiment un sentiment, mais à un niveau plus profond, pour moi, la maison est intrinsèquement liée à mon bien-être. À un point tel que ce n'est que lorsque j'ai quitté ma maison précédente que j'ai consciemment compris le vrai sens d'une maison et à quel point elle est profondément enracinée dans le façonnement de qui je suis.

Pour faire une histoire courte, nous avons décidé de mettre notre maison en vente, et même si je souhaitais avoir le scénario parfait, ça ne s'est pas produit. La vente de notre maison est arrivée rapidement et nous avons dû déménager rapidement, avant de pouvoir trouver une autre maison que nous appellerions notre chez nous, ce qui voulait dire qu’il fallait faire une transition, rester dans un endroit loué temporairement et trouvé en dernière minute (littéralement un 30 décembre alors que le déménagement devait se faire le 31) avec la plupart de nos effets personnels rangés dans des boîtes, pour plusieurs mois.

Ces mois, je pense, ont été les plus longs de ma vie, et même si j'ai essayé de rester joyeuse, pleine d'espoir et de concentrer toute mon énergie à trouver notre prochain chez nous, ça a quand même pris du temps. Et nous devions encore rester dans un endroit que je détestais. Cette période a été la plus difficile, mais aussi la plus révélatrice car elle m'a vraiment fait prendre conscience de l'importance de la maison … et un chez soi n'est pas forcément une maison en tant que telle, ça peut être n'importe quoi, n'importe où, où l'on se sent bien.

C'était difficile pour moi de passer du temps de qualité avec mes enfants, difficile de cuisiner un repas que j'appréciais, difficile de travailler, d'être créative, de m'inspirer et même d'avoir une bonne nuit de sommeil. Chaque fois que je commençais à faire quelque chose, je devais m’arrêter parce que tout ce dont j'avais besoin était quelque part dans une boîte. J'ai refusé de sortir beaucoup de nos affaires parce que tout cela devait être une transition pour moi. Je ne pouvais pas mettre la main sur une bougie ou un vase pour y mettre des fleurs, pas même quelques nécessités de base dont les enfants ou nous avions besoin. Je me souviens à un moment donné avoir décidé de préparer un repas avec du vin, et à mi-chemin j'ai réalisé que mon ouvre-bouteille était ... dans une boîte. Je savais dans quelle boîte parce que j'avais tout numéroté et organisé, mais nous aurions eu à retirer beaucoup de boîtes pour arriver à celle qui avait l’ouvre-bouteille …. Nous avons trouvé une autre solution pour ouvrir la bouteille de vin; drôle mais pas drôle! Chose certaine, on fait preuve de créativité lorsqu’on n’a pas de choix!

Comme je me rendais compte à quel point je n’arrivais pas à me sentir chez moi, à me sentir en paix, je me suis promis que je repenserais tout lorsque je déménagerais dans ce que je vais appeler ma maison. J'ai toujours aimé décorer et prendre soin de ma maison, mais maintenant les choses ont pris un sens très différent. Maintenant, il n’était plus question de ce que je trouvais beau seulement ou que je voulais avoir dans ma maison, mais plutôt de ce que je voulais ressentir, de l'environnement que je voulais créer, des souvenirs que je voulais vivre et de ce que je voulais inspirer. Ça inclut bien sûr les belles choses qui composent une maison, mais au-delà d’être belles, elles doivent être significatives.

Maintenant que je m'installe tranquillement avec ma famille dans notre nouveau chez nous, j'essaie de créer une maison qui a du sens pour nous, de choisir les choses avec plus d'intention, de commencer de l'intérieur et de penser à ce que je veux vraiment ressentir dans chaque pièce, dans chaque coin, que ce soit la brosse que j'utilise pour faire la vaisselle ou un meuble acheté ou recyclé, que ce soit la façon dont je choisi d'aimer ma maison avec toutes ses imperfections, et la façon dont j’accueille ce cheminement pour en faire un reflet de qui je suis et de ce que je veux, en tant que personne et aussi en tant que famille.

Je crois que la maison est notre ancre, le lieu où on se sent en sécurité, notre jardin secret. C’est l’endroit où tout commence et c’est à partir de là que nous nous ouvrons au monde. Un endroit que j'appelle chez moi est un endroit qui me fait sourire quand je vois mon enfant courir d'une pièce à l'autre, c'est l'odeur qui remplit mes poumons et m'apaise, c'est le havre auquel j’ai recours quand je cherche à me centrer et à trouver un équilibre, c'est les rires, les bons repas, l'odeur du café le matin, la chaleur du soleil qui traverse les fenêtres de la cuisine, le goût d'un baiser et le confort d'un câlin. La maison est l'endroit où on se sent bien, et elle mérite toute l'attention et les soins que je peux y apporter.

Au fil de mon cheminement à recréer notre chez nous, j'espère partager et vous inspirer à faire aussi ce que vous trouvez précieux et nourrissant pour votre cœur et votre âme à l'endroit que vous appelez chez vous. J'espère vous donner envie de réfléchir à la façon dont vous créer votre chez vous.

With love xo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *